En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA

GIS Elevages Demain

GIS Elevages Demain

Rapport "Les observatoires et bases de données au service de l’élevage de demain"

Distribution de fourrage
© INRA
Ce travail collectif du GIS "Elevage Demain" propose un état des lieux actualisé des dispositifs pérennes existants à l’échelle nationale et formule des recommandations pour en améliorer la pertinence.

Nous avons choisi de réfléchir à ce thème car si le secteur de l’élevage dispose de longue date de données collectées par divers acteurs (Etat, Recherche-Développement, acteurs économiques) à des fins politiques, techniques ou économiques ce dispositif doit aujourd’hui évoluer. D’une part, le contexte général actuel est caractérisé par la nécessité de faire évoluer les systèmes d’élevage face à des défis d’une ampleur sans doute jamais égalée et d’autre part, nous assistons à une transformation rapide et profonde du dispositif de Recherche-Développement, ainsi qu’à la contraction des moyens financiers disponibles, notamment publics, pour maintenir ces dispositifs en l’état.

Dans cette perspective, le GIS Elevages Demain a fait de la question des observatoires et bases de données en élevage, un de ses principaux axes de travail. Il a notamment réalisé un état des lieux de l’existant, puis a réfléchi aux conditions et évolutions nécessaires pour répondre aux besoins de l’élevage de demain dans la perspective d’un développement durable. Les résultats ont été présentés et discutés lors d’un séminaire national en Avril 2012. Ce rapport présente les conclusions du groupe de travail du GIS, ainsi que la synthèse des présentations et des discussions du séminaire, et les enseignements tirés de l’ensemble du processus sous forme de recommandations à destination des décideurs publics et professionnels du secteur de l’élevage. Ces recommandations sont portées par le Comité Stratégique du GIS.

A travers ce rapport, le GIS formule des recommandations pour faire évoluer le dispositif. Elles vont dans le sens d’une reconnaissance et d’une prise en compte de l’existant pour aborder les questions nouvelles afin d’optimiser les ressources.